15 janvier 2011

Olà chicos !

Nous voici de retour en Espagne et cette fois nous ne faisons pas l'impasse sur Madrid, c'est même notre première escale. Et quelle bonne idée ! Ma première impression : ça sent les vacances, ou plutôt non, ça sent le printemps. Il faut dire qu'avec des températures entre 15 et 17° on ne se croirait pas en Janvier... Et pourtant, malgré le beau temps, on ne rencontre pas les traditionnels Péruviens qui jouent de la flûte de pan sur les places mais on pense avoir compris où ils se cachent. Il suffit de prendre le métro pour se rendre compte que l'alarme de fermeture des portes ressemble à s'y méprendre à une note jouée à la flûte de pan, et pas n'importe quelle note : la première note d'une chanson bien connue utilisée il y a quelques années dans une pub pour le café : la colegiala... D'ailleurs dans ce même métro il semblerait qu'il faille interpréter une chorégraphie particulière quand on descend de la rame, en tout cas l'idée nous a bien amusés.

SDC19155_bis

Une autre particularité qu'on retrouvera partout dans le sud est l'utilisation de céramiques pour les noms de rues. Franchement ça le fait.

SDC19159

Évidemment on renoue rapidement avec les tapas et on découvre plus particulièrement le Museo del jamon, qui n'a rien d'un musée  mais où on y retrouve tous les jambons et fromages ibériques dont on peut rêver et qu'on peut déguster sur place, au bar. On ne s'en lasse pas. Sans parler du fameux chocolate con churros qu'on peut déguster partout. Un peu écœurant pour moi mais j'en connais un qui adore. Vive Madrid, vive l'Espagne et vivent les tapas.

SDC19161 SDC19205

Entre 2 bars à tapas on trouve quand même le temps pour faire quelques visites : le musée du Prado par exemple, où on choisit de voir les œuvres de Goya, Le Greco et Velasquez, ainsi que le musée de la reine Sofia pour y admirer l'incontournable Guernica et en apprendre un peu plus sur l'engagement des artistes espagnols pendant la guerre civile et les années Franco. Mais on ne fait pas que visiter des musées, on se balade aussi à travers la capitale et on tombe presque par hasard sur un joli dôme coloré (byzantin ?) et un temple égyptien en plein milieu de la ville. Un petit tour vers les arènes (magnifiques bien qu'un peu défigurées par un cirque qui y a élu domicile) nous permet de découvrir le parc à la tombée de la nuit. Sans parler de la plaza major, la place principale, où nous croisons tout ce que la télé a inventé de mieux : Bob l'éponge,Dora l'exploratrice, Mickey et même un Spiderman en train de fumer une clope. Bel exemple !

SDC19180 SDC19177

Posté par Kebby à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Olà chicos !

Nouveau commentaire